Marie et Lydie, marionnettistes

Marie NOUGARET-COSTE, artisan d’art « Tailleur-Marionnettiste »

Après l’obtention en 1994 d’un B.E.P. « Tailleur homme » à Albertville puis en 1996 d’un brevet des métiers du spectacle à Lyon, son travail s’oriente vers les costumes de théâtre au cours de nombreux stages dans des opéras tels que Dijon, Monte-Carlo et Liège (Opéra royal de Wallonie). En 1997, elle travaille dans les ateliers de la Maison de Couture Yves-Saint-Laurent à Paris.
A son retour en Savoie en 2001, elle crée son entreprise de fabrication de robes de mariées sur mesure et en 2003, elle installe son atelier à Aix-les-Bains. Elle mène parallèlement une recherche de costumes, de poupées et de marionnettes « Sur les pas des compositeurs » en lien avec les peintures de sa mère Lydie.
En 2002 : exposition « peintures et costumes » à Chambéry (Galerie de Lans) autour des « Préludes » de Debussy, puis à Décine (69) au centre culturel Le Toboggan : exposition « Peintures et costumes » autour des « Variations  Goldberg » de J. S. Bach avec Daniel Gaudet, musicologue, et Béatrice Martin, claveciniste.
En 2006 : exposition « Peintures, costumes et poupées » à Aix-les-Bains (Festival des Nuits romantiques) autour de « L’Enfant et les sortilèges » de Ravel et des « Vingt regards sur l’Enfant Jésus » de Messiaen, puis à La Roque d’Anthéron, au Festival international de piano, exposition « Peinture et costumes » de Mozart à Debussy.
Marie Nougaret-Coste devient artisan d’art en 2007 et installe son atelier à Seyssel (01) en 2008 avec la création d’un petit théâtre de marionnettes, « Le Train Rouge », pour défendre la présentation des opéras, des ballets et des contes musicaux en marionnettes (« Le lac des cygnes », « Petrouchka », « Boris Godounov », « Pierre et le loup »…).En 2012, elle devient membre de l’Association des Métiers d’Art de l’Ain avec laquelle elle expose ses marionnettes et ses costumes à Bourg-en-Bresse.
Les marionnettes de Marie Nougaret-Coste sont exposées en permanence au « Train Rouge » avec un spectacle une fois par mois (programme sur le blog : parhelies.blogspot.com).

Lydie COSTE, peintre

Après l’obtention du CAPES d’éducation musicale à Paris en 1971, elle enseigne en collège à Paris, Béziers et Bédarieux, puis à l’Ecole Normale à Saint-Denis de la Réunion.
Depuis 1977, elle a toujours mené parallèlement des expositions de dessins et de peintures (Roquebrun, Minerve, Montpellier, Béziers, Sète, Saint-Denis et Saint-Pierre de la Réunion).
En 1988, son retour dans la région Rhône-Alpes (collèges de Frontenex puis d’Aix-les-Bains) sera l’occasion d’associer ses peintures inspirées par les compositeurs à des conférences de musicologie avec son ami Daniel Gaudet, professeur au Conservatoire de Lyon (masterclass avec Roger Muraro et Alain Planes, concerts avec Martial Morand et Béatrice Martin).
Depuis sa retraite en 2009, Lydie Coste travaille à Seyssel (01) en atelier commun avec sa fille dans une recherche constante de lien entre les arts, réalisant et manipulant ensemble les marionnettes du « Train Rouge ».